• Les Utopiades à Vertolaye (gare de l'Utopie)

    L’origine des Utopiades

    Les Utopiades sont nées de l’existence de la gare de l’Utopie, structure muséale située à Vertolaye dont la vocation première est de servir de vitrine aux savoir-faire locaux. Cet équipement facilement accessible sur l’axe Thiers-Ambert avec un confortable parking est surtout doté d’une salle de projection de quelque 60 places et d’une salle d’exposition  pouvant se prêter à des rencontres plus informelles, autant dire qu’il présente un beau potentiel d’animation. Et c’est ainsi qu’a été saisie l’opportunité d’y organiser des rencontres, débats et ateliers, comme autant de voyages en utopie, avec l’aval de la Communauté de communes du pays d’Olliergues, qui met le lieu à disposition. Les thèmes proposés jusqu’alors relèvent de tous les aspects du quotidien (jardinage, alimentation, santé, énergie, moyens de déplacement, architecture et construction, épuration des eaux, économie, technologies…) et sont autant d’occasions de prendre du recul par rapport à nos fonctionnements, trop souvent dictés par le consumérisme effréné et la loi du marché, sur le mode « et si l’approche pouvait être différente ? ». L’idée n’est pas de donner des leçons, ce qui serait hautement prétentieux, mais d’ouvrir un champ de possibles pour évoluer vers une société plus juste, plus respectueuse du vivant, plus solidaire… en un mot, plus souriante.

    Le principe de base

    Chaque Utopiade propose idéalement une approche en 2 temps : un court ou moyen métrage introductif, suivi d’une « pause gourmande » pour échanger autour d’un verre et de quelques tartinades de saison, puis reprise une conférence-débat. Dans la mesure du possible, le thème du soir est précédé d’un atelier pratique proposé dans l’après-midi. Côté tarifs, l’argent ne doit aucunement est un facteur discriminatoire et l’intention est de permettre à chacun de contribuer selon ses moyens en participant à hauteur  5, 7 ou 10 € (pour la formule complète avec projection et moins dans le cas contraire).
    Le public des Utopiades
    Les Utopiades ont-elles trouvé leur public ? Oui et non. Oui, si l’on en juge par la fréquentation (entre 20 et 90 personnes) et par la constitution d’un cercle d’habitués qui s’étoffe au fil du temps et au gré des thématiques avec parfois des personnes venues du Puy, d’Issoire, de Vichy… Non, si l’on observe la nature même de ce public, composé majoritairement de néo-ruraux et nouveaux arrivants, venus ici justement pour satisfaire l’envie d’une autre qualité de vie, alors que nous aimerions pouvoir accueillir aussi voisins ou connaissances. Petite nuance cependant, certains thèmes ont su rassembler bien au-delà de nos espérances (les abeilles, les plantes sauvages, les guérisseurs, l’économie…), alors même que les intervenants n’étaient pas nécessairement des têtes d’affiche médiatisées. Ce sont ainsi 19 rencontres organisées à ce jour, qui contribuent à favoriser la rencontre, l’échange, la réflexion et réussissent à doter le territoire d’une image de dynamisme et d’ouverture.

     

    Les Utopiades à Vertolaye (gare de l'Utopie)(un exemple d'animation à la gare de l'Utopie à Vertolaye)

     

    Alter/Echos
    Association loi 1901, Alter/Echos a pour objet d’organiser les Utopiades au travers d’ateliers pratiques, de conférences, de projections, débats, expositions, festivals, voyages… afi n de faire découvrir ou approfondir des démarches responsables et respectueuses du vivant.
    Vous êtes intéressés pour rejoindre le groupe des Utopiades

    Contactez-nous soit par courriel : contact@alterechos.fr
    par téléphone : Gérard (06 38 40 48 44)

    « Balades en Livradois ForezMUSEE DES CROYANCES POPULAIRES : SERVICE CIVIQUE »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :