• LA MAISON PRALUS

    La Maison Pralus a ouvert sa toute nouvelle boutique en plein centre de Clermont-Ferrand. Du chocolat aux célèbres brioches, les pralulines, il y en a pour tous les gourmands.

     

     

    La Maison Pralus a décidé d’implanter sa toute nouvelle boutique à Clermont-Ferrand. Quel bonheur pour les gourmandes et les gourmands ! Il est vrai que cette pâtisserie est une véritable institution à Roanne où elle est née. Sa célébrité est celle d’Auguste Pralus, inventeur de la Praluline, cette savoureuse brioche dont il détient le secret. C’est en 1948 qu’il ouvre sa première pâtisserie à Roanne. L’effet est immédiat, ses gourmandises font l’unanimité à tel point qu’il sera sacré Meilleur Ouvrier de France en 1955. Aujourd’hui, la tradition perdure et s’exporte grâce à son fils François. Une dizaines de boutiques ont, en effet, vu le jour en France.

    La Maison Pralus s’installe à Clermont-Fd

    Jeudi 27 octobre 2017, la boutique clermontoise ouvre ses portes. A peine le rideau levé que les premiers clients se pressent à l’intérieur. « Quand on entre dans la boutique Pralus, on sait déjà qu’on va mettre la main au portefeuille. Mais qu’à cela ne tienne, on ferme les yeux car on sait qu’on va se régaler ! » nous confie Françoise, connaisseuse de la marque. Alors nous aussi, on a testé et on vote pour !
    Pour nous allécher, la vitrine regorge de brioches aux pralines et de chocolats. Il faut dire que la Maison Pralus a mis le paquet pour nous attirer. Devanture chic, intérieur raffiné où on se sent bien, accueil parfait. Et pour couronner le tout, une équipe de pâtissiers qui conçoit devant nous les fameuses « pralulines ».
    D’autre part, la Maison Pralus sait communiquer et soigner ses clients. On est loin de la boulangerie traditionnelle où l’on achète une brioche aux pralines emballée dans du papier blanc à la va-vite. Dans la boutique Pralus, votre praluline est soigneusement emballée dans du papier « cadeau ». Pour la transporter, un magnifique sac en papier cartonné, rappelant la couleur de la maroquinerie de Sonia Rykiel, vous sera offert.

    File d’attente devant la boutique Pralus de Clermont-Fd

     

    La brioche aux pralines et les chocolats

    La Maison Pralus est célèbre pour ses brioches et ses chocolats. Parlons d’abord de sa brioche savoureuse nommée la praluline. Cette dernière est faite « minute » juste à l’arrière de la boutique. Véritable ambassadrice de la région roannaise, cette gourmandise aux éclats de praline maison est régulièrement expédiée à des amateurs du monde entier (USA, Japon, Suède…). Deux tailles sont proposées pour déguster seul où à plusieurs. La Maison Pralus propose également de grands crus de chocolat. Dès l’an 2000, François Pralus a créé à Madagascar sa propre plantation. Depuis, une cinquantaine de personnes travaillent la terre pour donner des fèves de cacao d’une grande qualité. Ces dernières sont ensuite acheminées à la manufacture de Roanne. Ce sont 80 tonnes de chocolat qui sont fabriquées chaque année.

    Brioche aux pralines, chocolats et un tas de gourmandises

    François Pralus est inventif et ça se voit dans sa boutique. Même si notre œil est instinctivement attiré par les pralulines, il y a un tas de gourmandises à déguster. Pâte à tartiner, crème de noisette, infusion de cacao, cacao en poudre, sucre vanillé et confitures… Un festival de saveurs à déguster seul ou en bonne compagnie.

    En bref, si vous aimez la brioche aux pralines, courez vite à la Maison Pralus. Si vous n’aimez pas les pralines, essayez le chocolat, ça vaut le détour ! Notre conseil : prévoir des vêtements chauds pour la file d’attente.

     

    (Source : https://lemag.myclermont.fr/maison-pralus/)

    « 21 décembre 2017 - Fête de YuleCAFE CONCERT - CAJUNS à la ChAISE DIEU »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :